Confort Moderne

(2017)

Réhabilitation d’un lieu culturel associatif à Poitiers
Projet de l’agence Construire Nicole Concordet
maître d’ouvrage : Ville de Poitiers / pour l’association l’Oreille est Hardie
Surface : 4070 m²

Fonderie, Confort 2000 (magasin d’électroménager) puis lieu culturel, le Confort Moderne est une enclave industrielle au cœur des faubourgs de Poitiers. Une friche artistique pionnière qui œuvre depuis le début des années 80 aux décloisonnements des regards et des pratiques. Lieu de création au service des artistes, on y trouve une salle de concert, un vaste espace d’exposition, un club, un bar, des locaux de répétition, un restaurant, des espaces de résidence, une fanzinothèque et un disquaire. Le Confort Moderne s’inscrit dans un double héritage: celui des « squatts », des occupations et de l’activisme culturel alternatif des années 80 et celui des « Fabrik » et des Kunstverein nord-européennes, lieux où l’art se fabrique, s’échange, se vit.

Missions :
Inventaire des objets et matériaux à réemployer
Dessin et conception de dossiers d’étapes du projet
Suivi du chantier
Médiation

 

23592153_10155075460822308_6918061469164144686_o.jpg© Daniel Baumann

DSC06244.JPGDSC06712.JPGIMG_6275.JPGDSC06277.JPGIMG_5663.JPGDSC06691R.jpgIMG_1666.JPGDSC06484.JPGIMG_1663R.jpgIMG_6428.JPGIMG_1727.JPG

Rencontres – projet éducation/recherche sur le chantier du Confort Moderne

Retreat House

(2016)

Conception et construction d’un refuge de retraite méditative dans l’Himalaya

A l’origine du projet, il y a un moine bouddhiste qui, malgré le peu de financement, a décidé de réhabiliter le monastère dont on lui a confié la charge et qui a lourdement souffert d’un récent séisme.

Situé à Rimbik, village à l’extrême nord du Bengale occidental (Inde), l’accès et l’approvisionnement en matériaux particulièrement difficile et coûteux incite à l’intelligence technique et au réemploi.

J’y étais venue pour contribuer de mes mains aux travaux du monastère, mais très vite ma mission s’est portée sur une autre nécessité : concevoir et construire un refuge sur un promontoire en surplomb du monastère et sous le Stupa.

Ainsi, partant des matériaux rebuts/surplus de la rénovation du monastère et de la disponibilité locale de bois, j’ai conçu dans l’échange avec le Lama un lieu de vie et de méditation adossé à la falaise gravée de mantras et s’ouvrant sur les sommets de l’Himalaya.

IMG_8435R.jpgIMG_8418R.jpgIMG_8415R.jpgIMG_8426R.jpgIMG_8420R.jpg14707922_1242023602515632_5561993677681504511_o-2.jpg14708086_1241694635881862_1338873248616887407_o-2.jpg15129573_1274946232556702_853517962005822104_o.jpgphoto retreatH.jpg15875434_1325460760838582_5503911749006561034_o.jpg15675771_1314574918593833_3971985358676969640_o.jpg15896176_1325462177505107_6182981435045065603_o.jpg
(Photos en cours de chantier)

Ulysse au Chaos

(2015)

Résidence de recherche aux gorges de Toul Goulic, en marge du festival Lieux Mouvants, Lanrivain en Bretagne.

Dans ce chaos granitique autant propice à l’errance qu’à la contemplation et l’imagination, ce projet propose un circuit ponctué de quatre tableaux mouvants associant performance-danse et chant.

L’interprétation se veut au corps à corps avec le lieu, sa force et son potentiel «sur»-naturel. Détournant le chant XII de l’Odyssée d’Homère, par une série de remaniement, de transmissions et d’interprétations (travail d’écriture puis d’improvisation vocale et musicale), émerge un langage du Chaos.

Danseurs :

Sylvain Richard

Lucie Germon

Nina Gohier

Bruno Quiguer

Cendrine Lassalle

0P1120215.JPGIMG_3539 1.JPGIMG_3523R.jpgCouv.jpg

Petit château Saint-Pierre

(2014)

Suivi d’un chantier de reconversion d’une ancienne villa en ateliers de prototypage pour stylistes et designers, travail pour l’Agence Construire

Projet commandé par: Le Centre d’Art Villa Noailles

Conçu par: Patrick Bouchain, Loïc Julienne, le studio Constance Guisset, Antoine Boudin designer et Dato Tarielashvili, architecte.

Avec: Cendrine Lassalle (permanence architecturale), Racine BE Cyril Macquaire (bureau d’étude Charpente), BEGP Sébastien Dumont (bureau d’étude Gros-œuvre), VPEAS Eric Charrier (Economiste OPC), ERG Jérome Cousin (bureau d’étude de sol).

Construit par: Di Raffaello (GO), Scop Triangle (charpente Bois), Degréane (électricité), Moutardier (Plomberie), Jean Lautrey et CCube (serrurerie), Roméo Torri (Restanques), Antoine Boudin (mobilier)

Surface: 193 m²Gandarillas 1930 GAN-DET-2014_20_11-RDC

GAN-DET-2014_20_11-etage-2GAN-DET-2014_20_11-coupe-1IMG_4743IMG_5856IMG_6001 DSC08543rDSC06964IMG_7086carréIMG_6987rIMG_9019r DSC07454IMG_0948r  IMG_9191IMG_0959    IMG_9070IMG_7981r2

MÜ (passages abimés)

(2013)

Intervention plastique éphémère – Dalle des Horizons, Bourg L’évesque Rennes

Ponctuation d’un tunnel à la jonction entre deux barres d’immeubles. Lieu de passage venant d’être soustrait à l’espace public sur décision de le fermer aux extrémités la nuit.

Illusion d’une perpendiculaire infinie liant les deux bâtiments, donnant la possibilité aux passants de marquer un arrêt.

Matériaux : Miroirs, fils acryliques

IMG_8853R.jpgIMG_8861Z.jpgIMG_8877copie.jpg

Genhomme.jpg